La région

  • FLAUX, notre village

    Entre forêt et garrigues , Flaux se situe seulement à 8 kms d’Uzès , Le village plonge ses origines dès l’époque romaine.

    Cette petite commune de 300 habitants   a toujours été administrée par le Duché d’Uzès et fait désormais partie intégrante de la Communauté de Commune d’Uzès.

    Son ancienneté est attestée au cours des siècles : Mansus de Flaus, Flausium, puis Flaux (1549).

    Dans le florilège des villages de l’Uzège , Flaux est reconnu pour son campanile posé sur sur le toit de sa Mairie, et non sur son église.

    Promenade sur le sentier des troupeaux , ballade dans le parc du château du XVIIIème siècle  , parcours de lavogne et visite au site de la pierre plantée non loin du point culminant de la commune.

  • LA PROVENCE GARDOISE

    1- Le Duché d’Uzès : sans nulle autre pareille

    Uzès n’a que 8000 habitants. Mais elle a conservé de son histoire l’habitude de regarder le monde de haut. Perchée sur son rocher , dominant la campagne environnante, on aperçoit de loin les quatre tours qui lui donnent un air toscan.

    La ville se qualifie elle-même de « premier Duché de France » qualification mystérieuse pour le profane qui ne veut pas dire que le duché est le plus ancien , le plus grand, ou le plus beau simplement qu’à une certaine époque (sous Louis XIII), le Duc d’Uzès venait au premier rang des Ducs de France , ce qui , en cas de décès du souverain, lui valait le privilège de prononcer la phrase fatidique Le Roi est mort, Vive le Roi !.

    L’Office de Tourisme d’Uzès situé Place Albert 1er dans l’entrée de la ville, ainsi que de nombreuses documentations dans la bibliothèque vous feront découvrir dans de plus amples détails la beauté magique de cette ville. Les librairies de la ville sauront aussi combler votre curiosité.

    2- Le Pont du Gard

    Pont-aqueduc qui enjambe majestueusement le Gardon; site d’exception inscrit au Monuments Historiques  et répertorié au patrimoine  mondial de l’Unesco.

  • 3- Les Alentours : richesse d’un patrimoine historique et culturel

    Le florilège des villages de l’uzège ne manque pas de charme et d’authenticité .

    Les jardins : pour les amoureux botanistes il ne faut pas manquer le jardin médiéval d’Uzès où les plantes médicinales côtoient les plantes alimentaires, textile , tinctoriaL Un vrai paradis sensoriel.

    Les Truffières d’Uzès , 15 hectares aménagés pour découvrir tous les secrets de la truffe  et l’histoire familiale de quatre générations d’hommes passionnés ; des séances de dégustation du diamant noir y sont organisées.

    La source d’Eure dans le Val d’Eure , là où le Pont du Gard prend sa source . Première balade le long de l’aqueduc ce circuit permet de découvrir la source d’Eure, les bassins de répartitions, les premiers vestiges de la conduite et Bornègre un site très pittoresque , le pont antique ainsi qu’ un fragment très bien conservé de la conduite enterrée.

  • Le Jardin des Oules réhabilité depuis peu offre un paysage exceptionnel de verdure , rythmé par son labyrinthe d’oliviers pyramidaux et ses sculptures monumentales. La Madone, le château et la tour de l’horloge du village de St Victor des Oules en font un lieu d’histoire où plusieurs générations de potiers se sont succédé.

    St Quentin la Poterie, dans la même mouvance des villages de tradition potière ne fait pas exception à la règle : son musée, ses ateliers et métiers d’Art restent à découvrir au détour de ses ruelles pleine de charme.

    Visiter le village de Castillon du Gard , tout en pierre, perché sur une butte, c’est faire une immersion dans l’ histoire médiévale et les guerres de religion . Les témoins réhabilités sont le Château de Belle Vue , les deux chapelles de St Christophe et St Caprais . Pour les marcheurs c’est aussi le passage du Gr 63 qui mène au Pont du Gard .

    Un petit détour pittoresque à La Bastide d’Engras ,   La Capelle et Masmolène construit sur une crête de grès pour l’un , accroché sur une colline boisée pour l’autre sera bienvenu dans vos pérégrinations touristiques : horloge, chapelle, château féodal, vestiges de tours se succèdent inlassablement pour le plaisir de nos yeux.

    Au bout de notre route appelée route de St Hippolyte de Montaigu , vous y trouverez le village du même nom que l’on reconnait grâce à sa tour carrée la « Tourasse » (XII éme siècle) , le puits communal, le lavoir et le canal qui porte l’eau vers les jardins potagers. De là se trouve un circuit balisé menant à la vierge du Montaigu d’où s’offre un panorama des Cévennes jusqu’aux Alpes de Provence.

    A 30 minutes plus au Nord, Lussan perché sur son piton rocheux, vrai village languedocien de caractère, surplombé de son de château et ses remparts, les anciennes filatures de soie , le Jardin des buis et ses concluses situées à 5 kms. La Bambouseraie d’Anduze, immense et unique jardin tropical desservi par le train à vapeur des Cévennes .

    Nous mettons à disposition la carte des Collines et Vignobles en version française et anglaise.

  • Pour en savoir plus sur notre région

    N’hésitez pas à télécharger notre guide